[X]
Toute notre équipe se mobilise pour assurer votre prochain séjour en Provence !
Pour tous séjours réservés après le 11/3/2020, nous acceptons les annulations ayant pour motif ‘’confinement’’.
En cas de prolongement de confinement ou de restriction kilométrique, votre acompte sera remboursé, mis à part les frais de dossier de 25€.
Nous restons à votre écoute afin de vous conseiller pour trouver la location de vos rêves en Provence !
le blog
CROISIÈRE AU DÉPART DE MARSEILLE : LES CHOSES À FAIRE ET VOIR AVANT L’EMBARQUEMENT
Nos idées de sorties en Provence

 

Premier port de croisière français, Marseille possède de nombreux attraits balnéaires, culturels et historiques. Les infrastructures modernes de son terminal de croisières permettent à plusieurs bateaux d’accoster simultanément. Celui-ci est idéalement relié aux grandes agglomérations européennes via la gare TGV de Saint-Charles et l’aéroport international Marseille Provence, et grâce à un important réseau routier. Surtout connue pour ses calanques, sa gastronomie provençale et son stade vélodrome, la cité phocéenne propose également une offre culturelle forte d’une vingtaine de musées, à visiter avant d’appareiller pour un périple en Méditerranée.

 

Tous les jours au MuCem

Le passage au Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée est un incontournable en séjour à Marseille. Le futuriste cube de béton de 45.000 m² imaginé par l’architecte Rudy Ricciotti est érigé sur l’ancien site du Fort Saint-Jean qui domine l’entrée du port. Cette passerelle entre architecture et patrimoine héberge d’imposantes collections et expositions consacrées aux civilisations méditerranéennes, de la préhistoire jusqu’à aujourd’hui.

Le Panier, sur un air de Provence

Pour trouver toutes les informations relatives à la réservation d’une croisière au départ de Marseille, il est recommandé de se rendre sur le site https://www.croisierenet.com/ports/17/france/croisiere-marseille.html. Situé à proximité du Vieux-Port, Le Panier est le plus ancien quartier de la cité phocéenne. Ce centre historique qui commence derrière la Mairie est construit sur une butte où l’on s’arrête volontiers pour boire un verre en terrasse en profitant du soleil, ou pour se perdre dans les ruelles à la découverte de créateurs et artisans. Le Panier possède des allures de village provençal avec ses rues fleuries, les façades des maisons bigarrées et ses habitants cosmopolites. Une balade dans le vieux quartier commence par l’entrée du passage Lorette, en passant par le Musée d’archéologie et d’art contemporain de la Vieille Charité, la vieille Place des Moulins, la grande place du Refuge et la Place de Lenche dont la vue sur Notre Dame de la Garde est imprenable.

Musarder dans le Vieux-Port

Devenu un port de plaisance, le Vieux-Port est localisé en contrebas de la Canebière. Ce symbole de Marseille qui a été rendu célèbre par les écrits de Marcel Pagnol est un lieu de rassemblement populaire par excellence où se tiennent tous les grands événements. Les Marseillais s’y rendent pour fêter une victoire de l’OM, pour observer les feux d’artifice du 14 juillet ou pour déguster une bouillabaisse, la spécialité locale, dans l’un des nombreux restaurants en bordure des quais.

Les calanques, un spectacle permanent

Les calanques sont accessibles à partir de randonnées pédestres qui longent un littoral de sentiers de pierre accidenté comme le GR 98. Elles se découvrent également en louant des kayaks ou en excursion par bateau. L’accès par la mer permet de découvrir des criques et des grottes secrètes, aux plages de sable fin adossées à des falaises abruptes et aux eaux cristallines qui laissent deviner des fonds marins exceptionnels propices à la plongée. La bande côtière qui réunit les communes de La Ciotat, Marseille et Cassis sur 20 km, abrite des sites magnifiques et dépaysants : les calanques de Morgiou, de Cellelongue, de Port Piou, d’En Vau et de Port Pin. La calanque de Sormiou située dans le 9e arrondissement de Marseille est réputée pour la clarté de ses eaux et son petit port.

Cap sur les îles du Frioul

Les îles de Pomègues, Ratonneau, Toboulen et If constituent l’archipel de Frioul qui autrefois servait de tête de pont à la défense de Marseille. Le château d’If construit à l’initiative de François 1er au XVIe siècle est distant d’une demi-heure en bateau. Devenu une prison, le bâtiment est connu pour avoir hébergé un prisonnier de renom, José Custodio Faria, dont l’évasion spectaculaire est contée par Alexandre Dumas dans le roman « le Comte de Montecristo ». Construit au XIXe siècle, l’Hôpital Caroline situé sur l’île de Ratonneau était utilisé pour soigner les malades de la fièvre jaune. Au début des années 1970, Gaston Deferre alors maire de Marseille crée le charmant village du Frioul et sa marina de 700 anneaux. Celui-ci se trouve près de la digue Berry qui relie les îles de Pomègues et de Ratonneau. Les îles du Frioul sont un sanctuaire ornithologique pour les oiseaux marins, et notamment les mouettes. Balayé par le mistral, l’archipel bénéficie d’un microclimat qui profite à la pousse de plus de 200 espèces florales.

Du haut de Notre Dame

La Bonne Mère est la gardienne des marins et pêcheurs de la ville de Marseille. La cathédrale de Notre Dame de la garde à l’architecture romano-byzantine remarquable, offre une vue panoramique à 360° sur l’agglomération marseillaise. Rien de tel que le point de vue offert par le Fort Saint-Jean pour profiter des derniers rayons du soleil et immortaliser l’ensemble constitué par l’horizon marin en face, le MuCEM qui se drape de bleu entre chien et loup et le Vieux-Port sur la gauche.